Comment vous y prendre pour que votre vie ressemble à ce que vous voulez au plus profond de vous-même ?  

C’est la rentrée ! Une bonne occasion pour une introspection. Comment vous sentez-vous ? Que voulez-vous réaliser dans les prochains mois ? Que voulez-vous abandonner ?  

Pour ce premier article de blog, je vous offre la formule magique pour manifester ce que vous voulez dans votre vie. Ni plus, ni moins. 

Donnez-moi une intention claire, une bonne dose d’énergie, et une pincée de lâcher-prise, remuez régulièrement et c’est prêt ! 

INGREDIENTS

La matérialisation d’un souhait a trois composantes : 

  • L’intention pour diriger l’énergie vers la cible souhaitée (la direction)
  • L’énergie qui va nourrir l’intention, la renforcer (l’impulsion)
  • Le lâcher-prise pour que l’énergie atteigne sa cible (le détachement)

PROTOCOLE

  1. Clarifier votre intention. 

Que voulez-vous ? Savoir précisément ce que l’on souhaite est une première étape évidente mais essentielle. L’éparpillement ne donne rien que du vent… Il s’agit d’explorer froidement votre souhait pour l’énoncer le plus clairement possible sans rien omettre. C’est aussi une bonne occasion de creuser un peu pour dénicher le besoin qui se cache parfois derrière. 

Je souhaite écrire un livre. Ok, je souhaite l’écrire mais pas seulement : j’aimerais que ça coule de source > j’ajoute « avec aisance » à ma phrase. Et quitte à en écrire un, j’aimerais qu’il soit beau > j’ajoute « un ouvrage magnifique ».

Pourquoi est-ce que je souhaite écrire ce livre ? Parce que je veux être sous le feu des projecteurs, donc parce que je manque de reconnaissance sociale ? Ou parce que ma famille valorise les « intellectuels » et donc j’ai quelque chose à prouver à ma tribu ? Ou bien est-ce que j’ai un vrai besoin de transmettre ? Ou bien cela me remplit-il d’une joie créatrice et enfantine ? 

Si la conclusion de votre introspection est que vous avez besoin de prouver quelque chose à quelqu’un, autant commencer par une affirmation pour vous libérer de cette contrainte (« je me libère de mon besoin de reconnaissance sociale » par exemple).

2. Formuler soigneusement votre intention. 

Elle doit être courte et générale pour permettre au meilleur des possibles de se manifester. Elle est rédigée au présent, avec des verbes d’action et sans négation, comme si votre souhait était déjà réalisé. Vous pouvez ajouter des superlatifs. On termine par une formule générale de type : « pour le plus grand bien de tous et en harmonie avec l’Univers ».

L’énoncer de manière large, par exemple : « Je vis dans l’appartement qui me convient parfaitement », plutôt que « je vis à Rouen dans un studio de 40 m2 situé rue xx ».

Pour reprendre mon exemple d’écriture : « J’écris un ouvrage magnifique avec une grande aisance, pour mon plus grand bien, le plus grand bien de tous et en harmonie avec l’Univers ».

N’hésitez pas à noter votre intention sur un cahier. Je parlerai plus tard de l’utilité dudit cahier. 

3. Charger votre intention en énergie. 

Une fois formulée, vous allez nourrir l’intention d’énergie. Un.e praticien.ne de Reiki utilisera le Reiki bien entendu. Si vous n’êtes pas initié.e, vous allez la charger de votre propre énergie et ce sera déjà très bien. 

Allongez-vous confortablement et placez votre main dominante à l’arrière de votre tête sur l’occiput et votre main non-dominante sur votre front. Vous pouvez visualiser l’énergie qui passe d’une main à l’autre en traversant votre tête et vous concentrer sur la chaleur dans la paume de vos mains. 

Répétez votre affirmation en boucle pendant trois minutes avec une conviction sincère. Oui, il faut y croire pour que ça fonctionne… !

4. Lâcher-prise et visualiser.

Puis pendant deux minutes, lâchez prise, c’est-à-dire arrêtez de répéter l’affirmation et visualisez : 

  • Soit une situation positive dans laquelle vous êtes pleinement heureux. Rappelez dans tout votre corps ce bonheur. 
  • Soit votre souhait manifesté. Par exemple, j’imagine passer devant une librairie et en vitrine figure mon livre achevé, édité. Je me sens emplie de satisfaction et de joie. 

C’est une étape que l’on oublie souvent et pourtant le lâcher-prise est essentiel. Pour épingler les soldats du Roi, Robin des bois dirige son arc vers sa cible et le bande. Mais il faut que l’archer « lâche » tout pour que la flèche atteigne sa cible. 

5. Garder le cap.

Deux ou trois jours et l’on s’abandonne à une autre occupation. Pas question ! Votre souhait demande de l’engagement et de la fidélité à son égard. Si vous le dorlotez tous les jours, alors seulement il pourra se manifester. Répétez-le matin et soir pendant 7 jours, ou mieux 21 jours.  

Mais point trop n’en faut ! Je vous vois vous qui ressassez votre affirmation pendant trente minutes cinq fois par jour. Tout doux : ça n’accélérera pas le processus. Pis, ça le bloquera. Comme la circulation de l’énergie est la clé de tout (j’en parle ici), il faut manier l’affirmation avec grâce et légèreté. 

Pourquoi est-ce que ça fonctionne ?

  • L’inconscient : formuler une intention et la répéter chaque jour modifie la croyance de votre inconscient. De plus, l’énergie qui sort de vos mains traverse le cerveau, son siège, et ancre la nouvelle affirmation à la place de l’ancienne croyance. Votre inconscient donnera alors des ordres pour que vous agissiez dans le sens de sa nouvelle croyance, celle là même que vous lui avez administrée (eh oui, une bonne partie de notre vie est contrôlée par notre inconscient). 
  • Le conscient : il sera d’autant plus à l’affût des opportunités si vous êtes au clair avec ce que vous souhaitez. Les affirmations ne vous dispensent pas d’agir, bien au contraire. Dès lors, parmi les multiples options qui sont en permanence devant vous, vous allez faire les choix qui vont vous amener au plus près de votre objectif sauf… si une meilleure opportunité vous attend ailleurs. C’est cela la magie ! 
  • Le surconscient : grâce à la pratique, vous ferez de plus en plus confiance à votre intuition, vous savez ces éclairs de lucidité qu’on appelle le surconscient. Dès lors, les synchronicités seront plus visibles et vous aurez la juste impression que l’Univers complote pour aller dans votre sens.

Je vous conseille de rédiger des affirmations positives à chaque nouvelle lune. Vous trouverez bientôt sur mon site des articles sur les rituels de nouvelle et pleine lune. 

Une fois que vous serez devenu maître ou maîtresse en affirmations positives, vous vous rendrez compte que vous pouvez faire confiance à la vie pour vous apporter ce qui est bon pour vous. Dès lors, plus besoin, ou presque, de diriger votre attention vers quoi que ce soit car tout vient à vous au bon moment. Mais pour atteindre cette forme de détachement suprême, cela demande de la pratique et une montée en vibrations que le Reiki, parmi d’autres techniques, vous enseigne. 

Leave a Reply